12 mars 2021

Pourquoi parler encore du droit des femmes en 2021?. C’est quand même incroyable de penser qu’encore aujourd’hui, nous devons nous attarder à cette question spécifique. Les feminicides des dernières semaines nous y ramènent de manière brutale. J’ai aussi été très étonnée d’apprendre la lutte que livrent encore les femmes aujourd’hui aux Etats-Unis pour faire reconnaître leurs droits dans la constitution américaine. Si vous n’avez pas vu l’excellent documentaire produit par Netflix « le droit d’être américain » , je vous le recommande. C’est un très intéressant résumé de plusieurs luttes sur les droits civiques des afro-américains depuis l’abolition de l’esclavage, en passant par le droit des femmes, les latinos américains, les chinois, des groupes marginalisés LGBT et bien d’autres. Cela nous aide à mieux comprendre la complexité politique de notre voisin.

Pour continuer notre réflexion sur le droit des femmes, je vous propose également une petite série intitulée « Mes scènes de ménage » écrite par mon amie écrivaine et slameuse Josette Noreau (cliquer sur ce lien pour voir un résumé de son parcours). Ces capsules seront jouées par la Troupe Désinsolte et seront diffusées sur leur page Facebook, les jeudis à 19 h, du 15 avril au 13 mai 2021.

Mais où sont les femmes dans les arts?

En 2020, un article de Radio-Canada rapportait que les femmes étaient encore sous représentées dans les musées. Le Musée d’art de Baltimore  avait alors décidé d’acqérir que des œuvres de femmes pour tenter d’atteindre éventuellement l’equité. Les femmes artistes restent encore très peu visibles dans les collections muséales de la province. Si le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) affiche un taux de 33 % d’œuvres de femmes au sein de son catalogue, celui du Musée d’art de Joliette en compte 13 %, contre 11 % il y a deux ans. (Lire l’article )

 Mais oū sont les femmes et pourquoi en est-il ainsi? Linda Noclin (1931-2017) s’est intéressée à cette question dont vous trouverez une partie de sa réflexion dans cet article (lire l’article). Pour en savoir plus, je vous suggère également ce lien vers un article du ministère de l’education français. (Lire l’article)

Finalement, je  vous invite à lire l’article de la Gazette des femmes sur six femmes peintres québécoises. Cet article date de 2016, mais il reste pertinent si ce n’est que  pour apprendre à connaître des noms de la peinture contemporaine québécoise.  Et peut-être aurez-vous le goût de les suivre. (Lire l’article

sans regret