peinture à l'huile doux rêve de l'artiste peintre contemporaine Myriame Beaudoin alias MyriBo

10 mai 2021

L’exposition «Paradis et enfer» s’est terminée le 2 mai dernier. Elle avait lieu à la Galerie 1855 expositions collectives située à Saint-Hyacinthe. J’y exposais 3 toiles qui représentaient essentiellement le paradis. Mes toiles «Doux rêve», «Tourbillon magique» et «Petite princesse, crème glacée et coucher de soleil» sont toutes inspirées de mon regard sur le monde imaginaire et serein de mes petites filles. Le paradis, quand nos petits enfants sont bien entourés, ils le connaissent. J’ai été une enfant particulièrement aimée et bien entourée. Je me souviens du monde magique dans lequel je m’amusais tous les jours. C’est une enfance merveilleuse que j’ai vécue comme je la souhaite à tous les enfants. Pour moi, cette période de ma vie n’est nulle autre que la reproduction du paradis sur Terre. 

Dans un tout autre ordre d’idée, ma toile «Entre la vigne et la chardon» est actuellement exposée à la Galerie Coups de pinceaux coups de ciseaux jusqu’au 21 mai dans le cadre de l’exposition «Prendre racine». Ce thème fait référence à l’itinérance et à la résilience. La toile que j’y expose représente un être replié sur lui-même. Il est le chardon que nous n’osons approcher. La vigne qui l’entoure est l’espoir d’une renaissance.

 Cette exposition a pour mission de faire rayonner le centre de jour St-James qui offre un environnement sécuritaire et aidant aux individus qui sont marginalisés ou à des sans-abris pour leur permettre de vivre une riche expérience en communauté. Le centre a comme objectif d’être un catalyseur pour permettre à ses membres d’exprimer leur créativité, leur compassion et leur empathie.  L’exposition est disponible en ligne.