23 juin 2022

Ci-dessous, transcription de la vidéo (English version below)

Dans cette vidéo, je vous invite à une courte promenade dans mon quartier à Boucherville, au Québec. Pour ceux qui ne me connaissent pas, mon nom est Myriame Beaudoin. Je suis artiste peintre et j’aime partager mes réflexions, ma vision sur la vie, mes techniques de peintures, mes inspirations et bien d’autres sujets.

Aujourd’hui, nous ferons une courte promenade dans mon quartier. J’aime marcher et la randonnée en montagne me manque beaucoup. J’ai fait de très belles randonnées dans le passé, à pied, en ski, en raquette et j’espère pouvoir en faire encore plusieurs autres. Autant des blessures que la pandémie m’ont empêché de faire cette activité que j’aime tant. Aussi, j’essaie de prendre une marche de temps en temps dans les environs, histoire de tenter de reprendre la forme et de tranquillement réhabiliter ces articulations blessées.

Aussi étrange que cela puisse paraître, cette promenade vient souvent avec un sentiment de culpabilité. Eh oui! Le sentiment que je ne suis pas en train de produire, de créer, d’être dans l’atelier pendant 7 à 8 heures. Sans parler de toutes les autres activités plus administratives pour gérer la carrière, les expositions, etc. Et la gestion de la maison. Et aussi le plus important, prendre du temps avec la famille et les amis.

Comme artiste, nous sommes bien souvent seul dans notre atelier. Nous avons aussi l’impression que les artistes à succès dorment peu et travaillent constamment. Mais saviez-vous que les auteurs comme Hemingway écrivait environ de 2 à 4 heures par jour et faisait autre chose le reste de la journée. Stephen King se donne comme objectif d’écrire 6 pages par jour. Maya Angelou travaillait de 7 hre à midi et au mieux jusqu’à 14 hre les bonnes journées.

Pour être créatif, il faut prendre du temps pour soi. Cette promenade, c’est ce temps que je prends exclusivement pour moi, sans autres obligations que celle de savourer le moment, observer et être attentive à mon environnement. Laisser vagabonder mes pensées sans m’y attarder. Surtout laisser passer les « il faut que…» qui surgissent à tout moment et qui viennent ajouter du stress et de la culpabilité.

Il fait très beau aujourd’hui. Il vente. En me promenant, j’ai découvert ce parcours historique de Boucherville qui nous fait découvrir les premiers colons arrivés dans les années 1600. C’est aussi la période à laquelle mes ancêtres sont arrivés sur la terre d’Amérique au Québec. Autant du côté de ma mère que du côté de mon père. Ils furent des premiers colons à s’installer par contre dans la région de Québec. Ici nous sommes dans la région de Montréal. C’est intéressant de s’y attarder. Surtout qu’aujourd’hui j’ai eu une belle nouvelle. La ville de Boucherville a acquis une de mes toiles. J’en suis très heureuse. Et je suis en train de préparer aussi une exposition au Café Centre d’art de Boucherville pour le mois de juillet. Soit du 5 juillet au 7 août. Pour ceux qui serait intéressés, vous pourrez venir la voir. De plus, il y a une belle atmosphère dans ce petit café qui est situé en face du fleuve (St-Laurent) à Boucherville. C’est un centre d’art très intéressant. Il y a aussi une petite galerie qui tiendra également une exposition. Je vous invite et vous y attends. Tantôt je vais retourner à mes occupations pour aussi préparer mon exposition de novembre pour laquelle j’ai plusieurs toiles à produire. C’est une période assez chargée mais très intéressante.

Avant d’être artiste peintre, j’ai travaillé dans un monde où le mot productivité était roi. Je crois beaucoup à la notion de productivité. Je pense qu’il faut se donner les moyens pour être productif. Par contre, il faut se demander ce qui nous rend productif et qu’est-ce qui est vraiment une perte de temps. Prendre du temps pour soi dans une journée, pour se ressourcer, se changer les idées n’est certainement pas une perte de temps. Je crois que cela me permet d’être plus créative et par le fait-même, plus productive. Mais j’y reviendrai certainement dans une autre vidéo sur cette notion de productivité en art.

Cette notion de temps perdu et de culpabilité me rattrape néanmoins inexorablement. Plus les années passent et la réalité qu’il me reste moins de temps à vivre est brutale. Une toile inachevée et à moitié faite, un temps gaspillé sur internet ou Netflix, une liste de choses à faire qui s’allonge, les imprévus qui nous bousculent, Cela semble une lutte constante pour tenter de faire mieux et pour se doter d’une routine.

Nathaniel Drew dans son Vlog (sur Youtube) a fait l’essai de plusieurs routines de célébrités tous les jours pendant une semaine. Je vous invite à aller les écouter. C’est très intéressant. Ce qui en ressort, c’est qu’il faut trouver sa propre routine. Personnellement, je n’ai pas encore vraiment trouver la mienne. J’espère la trouver prochainement. J’aimerais pouvoir peindre au moins 3 à 4 heures par jour, 5 jours par semaine et intégrer dans ma routine plus d’exercices et de la méditation. C’est à suivre.

Si vous avez une routine qui fonctionne pour vous, n’hésitez pas à la partager en commentaires (sur ma chaîne Youtube)23 juin 2022

june 23, 2022

Below is a transcript of the video

In this video, I invite you to take a short walk through my neighborhood in Boucherville, Quebec. For those who don’t know me, my name is Myriame Beaudoin. I am a painter and I like to share my thoughts, my vision on life, my painting techniques, my inspirations and many other subjects.

Today we will take a short walk in my neighborhood. I love to walk and I really miss hiking in the mountains. I have done some great hikes in the past, walking, skiing, snowshoeing and I hope to do many more. Both, injuries and the pandemic have prevented me from doing this activity that I love so much. So, try to take a walk from time to time in the area, just to get back in shape and slowly rehabilitate these injured joints.

As strange as it may sound, this walk often comes with a sense of guilt. That’s right! The feeling that I am not producing, creating, being in the studio for 7-8 hours. Not to mention all the other more administrative activities to manage the career, exhibitions, etc. And the management of the house. And most importantly, taking time with family and friends.

As an artist we are often alone in our studio. We also have the impression that successful artists sleep little and work constantly. But did you know that authors like Hemingway wrote about 2 to 4 hours a day and did something else the rest of the day. Stephen King set a goal of writing 6 pages a day. Maya Angelou worked from 7am to noon and at best until 2pm on a good day.

To be creative, you have to take time for yourself. This walk is the time I take exclusively for myself, with no other obligation than to savor the moment, observe and be attentive to my environment. Let my thoughts wander without dwelling on them. Above all, let go of the « I have to… » that come up at any time and add stress and guilt.

It’s a beautiful day today. It is windy. While walking around, I discovered this historical tour of Boucherville that shows us the first settlers who arrived in the 1600s. This is also the period when my ancestors arrived on the American land in Quebec. Both on my mother’s and father’s side. They were the first settlers in the Quebec City area. Here we are in the Montreal area. It’s interesting to think about it. Especially since today I had some great news. The city of Boucherville has acquired one of my paintings. I am very happy about it. And I am also preparing an exhibition at the Café Centre d’art de Boucherville for the month of July. From July 5 to August 7. For those who are interested, you can come and see it. Moreover, there is a nice atmosphere in this small café which is located in front of the river (St-Laurent) in Boucherville. It is a very interesting art center. There is also a small gallery that will also hold an exhibition. I invite you and wait for you there. Soon I will go back to work on my November exhibition for which I have several paintings to produce. It’s a busy time but very interesting.

Before becoming a painter, I worked in a world where the word productivity was king. I believe in the notion of productivity. I think that we must give ourselves the means to be productive. However, we must ask ourselves what makes us productive and what is really a waste of time. Taking time for yourself during the day, to recharge your batteries, to change your mind is certainly not a waste of time. I believe it allows me to be more creative and therefore more productive. But I will certainly come back to this notion of productivity in art in another video.

This notion of lost time and guilt nevertheless catches up with me inexorably. As the years go by, the reality that I have less time left to live is brutal. An unfinished and half done painting, time wasted on the internet or Netflix, a growing to-do list, the unexpected rushing in. It seems like a constant struggle to try to do better and get into a routine.

Nathaniel Drew in his Vlog (on Youtube) tried out several celebrity routines every day for a week. I invite you to go and listen to them. It is very interesting. What comes out of it is that you have to find your own routine. Personally, I haven’t really found mine yet. I hope to find it soon. I would like to be able to paint at least 3 to 4 hours a day, 5 days a week and integrate more exercises and meditation in my routine. To be continued.

If you have a routine that works for you, feel free to share it in the comments (on my Youtube channel)

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)